Vous souhaitez être appelé gratuitement par un de nos conseillers ?

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Merci, nos conseillers vont vous rappeler.

Demander une démo
fr / en /
Demander une démo
fr / en /

5 techniques indispensables pour sécuriser ses données en 2020

par Eloïse • 27 Fév 2020

Comment protéger les données du secteur financier ?  Entre réglementations, déontologie et cybersécurité.  

 1. Sensibiliser les employés

L’erreur humaine constitue l’une des plus grandes menaces pour la sécurité de l’information et encore davantage dans le secteur financier. Dans ce domaine, une simple erreur ou négligence peut avoir des conséquences désastreuses et onéreuses pour les entreprises. Former ses salariés en les sensibilisant à la sécurité et aux réglementations permet d’apporter les connaissances nécessaires à la prise de décision et au respect du traitement des données clients.

2. Contrôler et limiter les accès aux données sensibles

La mise en place d’un contrôle des accès renforce la protection des données et limite l’utilisation ou la visualisation d’informations sensibles. Ce contrôle autorise les utilisateurs d’accéder uniquement aux données dont ils ont besoin. Savoir ce qu’il se passe lorsqu’une personne accède aux différentes ressources permet de déterminer plus rapidement la cause d’un incident. Les pistes d’audit permettent de connaitre précisément les points d’entrée et failles de sécurité d’une infrastructure.

3. Être attentif à la disposition des données

La classification de toutes les données est cruciale. Les entreprises doivent pouvoir retrouver facilement où se trouve chaque information. Les fichiers sont généralement classés au moment de la création, mais les données à l’intérieur du fichier peuvent être amenées à être modifiées et devenir sensibles. Une bonne classification permettra une cohérence dans le contrôle et la limitation des accès aux fichiers sensibles.

4. Chiffrer pour protéger ses données

Le chiffrement est l’une des méthodes de protection des données les plus utiles pour services financiers. Elle est aussi recommandée par le Règlement Européen de Protection des Données, obligeant les entreprises à mettre en œuvre des mesures pour protéger les données. Les données chiffrées sont impossibles à déchiffrer par les attaquants aussi bien en transit qu’au repos. La pseudonymisation fait aussi partie des recommandations techniques du Règlement Européen.

5. Tracer l’activité des données partagées

Les informations financières sont susceptibles d’être transférées entre plusieurs prestataires. Cela implique donc le besoin de mettre en place des politiques de protection des données et de contrôles afin de garantir un partage des informations confidentielles en toute sécurité. Des dispositifs de messagerie sécurisée chiffrant les données envoyées, reçues ou partagées, permettent de protéger les éléments sensibles. L’activité relative aux données et courriels envoyés est également enregistrée, permettant de savoir qui, quand et combien de fois les informations ont été ouvertes ou téléchargées. Une telle approche de sécurité garantit la traçabilité des données clients ou financières ainsi que la conformité aux diverses réglementations du secteur financier.

S'inscrire à la newsletter

Restez informé de l’actualité ESBD

Merci de vous être abonné(e) à notre newsletter.