Vous souhaitez être appelé gratuitement par un de nos conseillers ?

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Merci, nos conseillers vont vous rappeler.

ESBD / La bonne étoile de vos données, sécurité informatique

🤯 6 frustrations lors d’un transfert de fichier

Envoyer des fichiers est une tâche devenue banale dans le monde du travail. Cependant cette action anodine peut parfois être frustrante voire périlleuse pour l’entreprise. Découvrez 6 actions les « plus pénibles » lors d’échanges de fichiers.

En savoir plus
Demander une démo
fr / en /
Demander une démo
fr / en /

Comment se protéger contre les fuites et pertes de données internes ?

par Eloïse • 10 Nov 2020

Alors que des entreprises mondiales subissent des attaques dévastatrices, défendre votre organisation peut sembler une tâche monumentale. Cependant, comprendre d’où viennent les menaces et comment les incidents se produisent vous permettront de protéger votre organisation contre ces attaques.

Les menaces aux données

Comprendre la menace signifie être capable de la vaincre, et lorsqu’il s’agit de défendre votre organisation, les menaces internes posent malheureusement le plus gros problème.

Les incidents involontaires, plutôt que délibérés, constituent la majorité des menaces internes. La plupart des entreprises estiment que leurs données critiques se trouvent principalement dans des services non techniques, tels que les services financiers, les ressources humaines et le service juridique. Former les employés aux bonnes pratiques en matière de traitement des données est la première des nombreuses mesures à prendre pour faire face à la menace interne.

Sensibiliser les collaborateurs

Chaque service d’une entreprise détient plus ou moins de données personnelles identifiables, qu’il s’agisse des dossiers de paie traités par les responsables financiers ou des données sur le public cible utilisées par les responsables marketing. Les employés de ces services doivent reconnaître les dangers potentiels pour la sécurité liée aux données qu’ils utilisent. Des séminaires et ateliers sur la sécurité des données peuvent sembler exagérés, mais ils contribueront à bien former les employés sur la manière de protéger les données qu’ils manipulent.

Lecture connexe : Virus, malware, ransomware, spyware, etc. les fléaux de l’informatique

La flexibilité du travail associée aux technologies mobiles telles que les ordinateurs portables et les téléphones impliquent que les données critiques sont prises en dehors des limites du lieu de travail. C’est pourquoi les données doivent être sécurisées à la fois à distance et localement. La formation à la sécurité du travail à distance doit être intégrée aux ateliers et séminaires sur la sécurité des données, car les deux se chevauchent invariablement. De plus, une politique de télétravail devrait être développée dans le cadre de la politique générale de traitement des données. Cependant, cette mesure n’est pas toujours suffisante et a besoin d’être régulière en raison des nouvelles formes d’attaques émergentes et la croissance salariale des entreprises.

Investir dans les technologies de protection des données et de prévention des infractions

Si le facteur de risque lié au traitement des données par les employés peut être réduit, l’erreur humaine est inévitable. Toute organisation, indépendamment de sa taille ou de son secteur d’activité, a besoin d’une stratégie de prévention des pertes de données (DLP) afin d’éviter que des données ne soient consultées ou supprimées à mauvais escient. Le DLP implique généralement à la fois des technologies et des politiques. L’objectif est de savoir comment les données sont réellement utilisées, quelle est leur destination ou leur emplacement, et si cela satisfait ou non les politiques de conformité, comme le RGPD.

Lorsqu’un événement suspect est détecté, des notifications doivent être envoyées en temps réel aux administrateurs afin qu’ils puissent mener une enquête. Avec une solution de DLP, seules les informations sensibles et les contenus malveillants entrants et sortants du réseau sont supprimés, ce qui permet de poursuivre les activités sans interruption. La solution surveille ces données sensibles avant qu’elles ne quittent votre entreprise par le biais de courriers électroniques, de médias sociaux, de transferts de fichiers gérés (MFT), de diverses applications dans le cloud, etc. Grâce à cette technologie, les entreprises peuvent s’assurer que les informations critiques ne sont pas envoyées par inadvertance ou par malveillance par le personnel.

 

En savoir plus : Data Classification | MFT | DLP

S'inscrire à la newsletter

Restez informé de l’actualité ESBD

Merci de vous être abonné(e) à notre newsletter.