Vous souhaitez être appelé gratuitement par un de nos conseillers ?

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Merci, nos conseillers vont vous rappeler.

ESBD / La bonne étoile de vos données, sécurité informatique

🤯 6 frustrations lors d’un transfert de fichier

Envoyer des fichiers est une tâche devenue banale dans le monde du travail. Cependant cette action anodine peut parfois être frustrante voire périlleuse pour l’entreprise. Découvrez 6 actions les « plus pénibles » lors d’échanges de fichiers.

En savoir plus
Demander une démo
fr / en /
Demander une démo
fr / en /

Infographie : Les risques IT dans le secteur de la finance

par Netwrix • 16 Jan 2019

Les risques informatiques dans la finance: Le danger des erreurs humaines

2018 IT Risks Survey permet d’en savoir plus sur les problèmes et les préoccupations des banques et compagnies d’assurance.

L’enquête Netwrix montre que les risques informatiques dans le secteur financier ne correspondent pas toujours à la réalité. D’une part, ces institutions semblent comprendre que le facteur humain est la cause profonde de la plupart des incidents. Cependant, celles-ci se trompent souvent sur la personne qui représente la plus grande menace pour leurs données et leurs systèmes.

Ce sont pourtant les pirates qui effraient le plus les organisations, alors qu’en réalité, ce sont leurs propres utilisateurs et membres d’équipe qui sont responsables de la plupart des incidents.

Les résultats de l’enquête ont également montré que les atteintes à la protection des données est la principale priorité en matière de risques informatiques pour la majorité des institutions financières (81 %). Ce n’est pas une surprise, compte tenu des graves conséquences auxquelles ces organisations sont confrontées si des données confidentielles sont compromises.

Selon l’étude de Ponemon sur « Le coût de l’atteinte à la protection des données en 2018 », les services financiers se classent au deuxième rang parmi toutes les industries des plus touchés (206 $ par dossier perdu ou volé). C’est pourquoi la plupart des organisations financières prévoient d’augmenter leurs investissements en sécurité de 157 % au cours des cinq prochaines années et considèrent une meilleure détection des menaces externes et internes comme le principal moyen d’améliorer la cybersécurité.

Découvrez l’infographie :

S'inscrire à la newsletter

Restez informé de l’actualité ESBD

Merci de vous être abonné(e) à notre newsletter.